25/01/2014

Encore une taxe pour les lausannois: les horodateurs pour les deux roues

Voici un texte que j'ai écrit et qui est passé dans le  courrier des lecteurs de 24H du 24 janvier 2013


Quelle ne fut pas mon étonnement de voir ce projet de stationnement payant des deux-roues passer la rampe de la commission lausannoise qui s’est penchée dessus!


Je n’y vois personnellement aucun avantage: encore une taxe pour les Lausannois! Je pense que tout le monde comprendra qu’il y a un trop plein fiscal à Lausanne qu’il s’agit de freiner. Cette motion déposée par un intégriste vert est finalement un projet anti-écolo et complètement incohérent avec la politique urbaine qui est au contraire de fluidifier la circulation, et de réguler au mieux le trafic. 


Au lieu de taxer les stationnements pour les deux-roues, il faut au contraire les augmenter, et notamment à la gare, à Ouchy et au au centre ville, pour que l’habitant de Lausanne ou de sa ceinture, au lieu de prendre sa voiture pour aller au travail s’y rende en deux-roues. C’est dans un sens un projet porté par quelqu’un qui habite près du métro, et qui ne réfléchit pas aux autres habitants qui n’ont pas forcément cette chance. 


Favorisons les deux roues, motorisés ou non, et n’imposons pas encore des taxes aux Lausannois!