08/03/2015

Initiative PDC pour les familles: tout est à refaire!

Je le dis franchement et sans détour, la défaite est lourde et sans appel. Je suis bien sûr extrêmement déçu, c’est deux ans de travail incessant pour un projet auquel j’adhérais à 200%! 

De nombreuses raisons expliquent ce résultat: un début d’année un peu chaotique au niveau économique (avec le franc fort, etc.), une coalition de partis PLR-PS, qui ont matraqué sans réserve cette initiative, de manière paradoxale et un peu inattendue (si on pense au PS, qui l’a soutenu à trois reprises), une année électorale, qui ne se prête pas finalement au compromis. 


Certainement, cette défaite est aussi due au parti qui soutenait cette initiative, c’est-à-dire le PDC, dont je fais partie. Il s’agit maintenant que le PDC s’affirme comme la grande force du centre, et non plus comme un parti de notables, mais de rassemblement populaire autour de thèmes qui me sont chers: solidarité, mais aussi responsabilité, proximité, compromis, gestion responsable, finances publiques saines, etc. Je reviendrai là-dessus ces prochains jours.


Claude Ansermoz, dans le 24H, s’interroge: «ce nouveau non rejette la politique familiale sur le bas-côté de la politique suisse. Qui osera rebondir sur le sujet?»


Maintenant, encore et toujours, cela sera le PDC, qui démontre encore une fois de plus qu’il est le vrai parti de la famille, de toutes les familles, mariées ou non, monoparentales, etc. Comme quelqu’un lors de mon débat avec Rebecca Ruiz, un franc est un franc, et il s’agit d’aider les familles dans ce pays inlassablement. Et sur ce terrain, je serai toujours là, mais aussi le PDC. Voici les différents projets dont le PDC est l’initiateur:

  • L’initiative parlementaire PDC pour l’exonération de primes assurances pour les enfants
  • Congé paternité : En 2014, Martin Candinas, conseiller national PDC, a déposé une initiative parlementaire qui prévoit d’introduire un congé paternité de deux semaines.
  • Accueil extra-familial des enfants : Dans plusieurs cantons, le PDC lance des initiatives pour des tarifs abordables pour l’accueil extra-familial des enfants. 
  • A Lausanne, nous avons aussi déposé notre pétition pour plus de places de crèches.

 

Bref, le combat continue!


Commentaires

Le congé paternité à la charge des parents! OK! Y en a marre de ces parents qui demandent à être financés systématiquement par la communauté. Tout ça pour avoir du temps et des loisirs afin de faire de leurs marmailles des capricieux et des enfants gâtés.

Pour la gratuité des primes, il faudra prendre le problème à la source; Est-ce vraiment nécessaire de se gaver de médicaments; de la chimie pour "soigner" un corps naturel?!?
Pour faire des économies, il faut supprimer l'obligation de la lamal et ne laisser qu'une assurance d'hospitalisation obligatoire!
Ca changerai bien des comportements débiles!

Écrit par : Corélande | 09/03/2015

Certains affirment que la défaite s'explique parce que les Suisses constatent qu'il y a de plus en plus de familles étrangères avec trop d'enfants à charge?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/03/2015

"de familles étrangères avec trop d'enfants à charge" En effet, nous n'en avons pas parlé pendant la campagne pour éviter toutes démagogies!

Mais c'est simple cela grossit à vue d'œil par le regroupement familial, et exemple : 10'000 Syriens plus 3'000 prochainement ces familles ont toutes de nombreux d'enfants.

Nous payons déjà toutes leurs assurances maladies (par différents canaux) et la récente modification de la loi sur les allocations familiales permet à ceux qui n'ont pas d'activité, donc pas une caisse professionnelle qui verse des AF, de toucher par le biais des caisses de compensation cantonale des allocations familiales pour leurs enfants.

Écrit par : Corélande | 09/03/2015

Les commentaires sont fermés.